AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 « a puppet on a string » - pv. Hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jamie Kennedy


‹ MESSAGES : 111
‹ DATE D'ARRIVÉE : 07/08/2015
‹ DOUBLE-COMPTE : none.
‹ L'ENDROIT : quelque part entre les limbes et la terre.
Age : 23

EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES

« a puppet on a string » - pv. Hell Empty
MessageSujet: « a puppet on a string » - pv. Hell   « a puppet on a string » - pv. Hell EmptyVen 14 Aoû - 22:25





A PUPPET ON A STRING


She’s a silver lining climbing on my desire. And I go crazy 'cause here isn't where I wanna be. And satisfaction feels like a distant memory. And I can't help myself, all I wanna hear her say is "Are you mine? ". And the thrill of the chase moves in mysterious ways. So in case I'm mistaken, I just wanna hear you say you got me baby.

Elle a tout planifié, la succube. Elle a tout prévu pour sa petite princesse, a pensé jusqu'au moindre  détail. Rien n'échappe à son contrôle. Rien ne pourra venir perturber ses activités nocturnes. Rien, ne viendra entacher son enthousiasme. Pas même la nuit et ses mystères ou pire encore, les aléas d'une vie humaine, source de tant de désagréments. Elle a patienté, l'archi-diablesse, toute la journée. Elle a attendu que la journée se fane, laissant place à l'obscurité et sa pesanteur. Avec difficulté, cependant, l'excitation trop grande pour son esprit tortueux dans la perspective des retrouvailles avec sa poupée chérie. Non sans peine, elle est parvenue à achever sa journée, se félicitant à chaque heure passée de ne pas avoir succombé à la tentation d'avancer l'heure de rendez-vous. Faisant en sorte de garder ses pensées ailleurs, plus loin, plus profondes. Et se concentrant sur l'organisation des festivités de la soirée à venir. Une partie de chasse. Ni plus, ni moins. Comme un rituel. Un cadeau pour celle qu'elle a choisi. Quelques heures de vices et de sévices. Mais au delà du plaisir procuré par quelques effusions de sérum vital, ce n'est qu'un seul objectif qui la motive. Garder sa marionnette au plus près d'elle, en la rassasiant. Satisfaisant sa soif de mort et lui faisant miroiter ses plus noirs secrets. Hell, et ses pulsions endiablées qui la fascinent. L'hypnotisent. La font vivre, noyée dans la masse humaine, lui fait prendre du relief. Une attraction qui lui a donné des couleurs aux yeux de la démone et suscite encore aujourd'hui son plus grand intérêt. Une partie de chasse. Pour son plus grand mal.  

Quelques heures plus tôt, devant l'hôpital de la ville, la rousse usait de ses charmes, abusait de ce bagout en quelques paroles échangées avec un de ces hommes, un de ceux qui traînent devant les portes de l'établissement à longueur de temps. Espérant y trouver une quelconque forme de réconfort, de sécurité. Un de ceux qui n'ont plus rien. Plus rien à faire, plus rien à dire. Juste assez pour se plaindre. Une de ceux qui l'exaspèrent. C'est pourquoi, quelques heures plus tôt, devant l'hôpital de la ville, la démone se faisait un malin plaisir à torturer l'esprit de l'un de ces gens là. Pas le moins glorieux d'entre eux cependant. Non. Sa proie se doit d'être à la hauteur. Le gibier pas assez fin n'a aucune saveur et de sa poursuite, on n'en retire rien qu'une chaire déjà pourrie avant l'heure. Là n'est pas son but. Elle l'a choisie, sa victime, et ce soir, elle fera bien l'affaire. Ses orbes opalines s'insinuent dans celles de l'humain qui se voit immédiatement privé de toute volonté propre. Sa langue fourchue s’immisce dans la conscience de l'esclave, lui intimant ses désirs sous forme de poison. Un venin, létal, qu'elle prend plaisir à insuffler dans le système nerveux de l'exuvie. L'obéissance devient la colonne vertébrale de toute l'existence de l'élu. Bien. La diablesse s'en retourne aux ténèbres de la ville, un sourire macabre venant fendre son teint de porcelaine.

La cité derrière elle, les forêts traversées. La succube, seule face à la nuit, surplombée par des champs à perte de vue. Les couleurs se fondent entre elles, se superposent et se mélangent. Un amalgame, sirupeux assemblage de teintes douces et grisées, offertes par l'heure trop tardive de ce nouveau jour, alors à peine entamé. Son visage entravé d'un rictus des plus subtils, balayé par une brise agréable et légère. Immobile face au vent, l'attente se prolonge. L'invité d'honneur se fait désirer mais la damnée ne lui en tiendra pas rigueur. L'ombre est trop belle pour se perdre en querelle inutile. Elle l'entend, finalement. la blondinette s'approche. Des pas de velours sur le sol parsemé d'épis de blé. À l'image de la jeune fille, innocente, douce, juvénile au premier abord. Mais terriblement mortelle à ses côtés. « - Enfin, te voilà ». Un murmure lâché au vent de sa voix assurée et monotone. La succube s'approche de la demoiselle, élargissant son sourire. « - Tu es prête, ma belle ? », questionne-t-elle en faisant glisser ses doigts sur la joue de poupée de sa favorite. Il est temps, désormais. Que la fête commence.  .


    Who is in control?
    I'm bigger than my body. I'm colder than this home. I'm meaner than my demons. I'm bigger than these bones. And all the kids cried out, « Please stop, you're scaring me » ☇ I can't help this awful energy. Goddamn right, you should be scared of me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« a puppet on a string » - pv. Hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Puppet Master [ RPG ]
» J'avais oublié de te rendre le string de ta copine. [Nath & Diego]
» Estelle et Rudy,sans Jessica(Elle )
» nasty&penny ϟ “the girls are so weird!”
» Ne sait pas ce qui lui arrive[PV Johanna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES :: Au loin :: Les champs-