AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 la loi du talion (ida)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Lydia Meyrick

‹ MESSAGES : 99
‹ DATE D'ARRIVÉE : 01/08/2015
‹ DOUBLE-COMPTE : Sainte Jehanne.
‹ L'ENDROIT : les enfers.

EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES

la loi du talion (ida)  Empty
MessageSujet: la loi du talion (ida)    la loi du talion (ida)  EmptyDim 13 Sep - 19:51

La loi du Talion.

La salle d'audience est une scène sur laquelle les personnages défilent. La théâtralité est omniprésente. Il ne s'agit que de phrases bien tournées, d'expressions exagérées et de déclarations ridiculisées pour manipuler ceux qui forment le jury. Aujourd'hui, celle qu'elle a encore l'habitude de considérer comme une enfant a choisi de ne pas défendre les faibles de ce monde et a préféré sa vermine en se faisant l'avocate du diable, ou du moins, de l'un de ses disciples. Le crime est odieux et pourtant, elle parvient à créer ce sentiment de compassion lorsqu'elle décide d’énumérer les moments tragiques de l'histoire de l'accusé. On pourrait presque avoir envie de le serrer dans ses bras et de le rassurer en lui affirmant que les choses vont s'arranger. Et puis c'est au tour de l'avocat général de prendre la parole, de défendre les intérêts du défunt, de sa famille et de la société dans une dernière plaidoirie qui insiste sur les actes impardonnables de l'accusé. Enfin, le juge frappe sur le bois et lève la séance en déclarant qu'il laisse tout le reste de la journée aux jurés pour prendre leur décision, que la sentence sera connue le lendemain, probablement dans la matinée. La salle se vide, petit à petit. Plus ou moins dans le calme.

Entre les insultes et les questions des quelques journalistes présents, elle parvient enfin à se frayer un chemin. Et les deux sœurs, pour la deuxième fois de la journée, se retrouvent l'une en face de l'autre. « Ida. » Qu'elle commence, dans un sourire. Lydia ne cherche pas à la prendre dans ses bras. Elle ne semble pas vouloir s'en prendre à elle, non plus. Pourtant, quelques heures plus tôt, Lydia jouait dans le camp des accusateurs. Elle avait dressé un portrait plutôt terrifiant de son client, ce qui n'avait pas suffi à déstabiliser sa petite sœur. « Toujours aussi impressionnante dans ta robe. » Avoue-t-elle sans exprimer toute son admiration. Enfin un domaine dans lequel elle peut se vanter d'exceller et dans lequel aucun Meyrick ne viendra lui faire de l'ombre. Le réaliser lui permet de mieux l'envier. L'autre enfant, toujours aimée, qui ne connaît pas l'échec. Le tribunal est devenu le seul endroit où les deux sœurs peuvent se côtoyer, du regard discret jeté dans la direction de l'autre jusqu'aux quelques paroles échangées, comme aujourd'hui. « Dommage que Crimson Peak soit la seule ville à pouvoir profiter de ce talent. » Lydia ne peut pas s'empêcher de se remettre dans le rôle de la grande sœur et de la fille reniée, de se croire la seule personne sensée et lucide de cette famille complètement dégénérée. Elle lui rappelle qu'elle est née avec des chaînes autour des chevilles et que toutes ses grandes ambitions – bien qu'elles ne concernent pas toujours la sorcellerie, seulement la grandeur intellectuelle et professionnelle de la famille –, ses parents se sont appliqués pour les ignorer. Ida aurait pu rejoindre la capitale ou d'autres grandes villes du pays, mais il y a des pouvoirs et des outils – comprenez : une belle sorcière diplômée – trop utiles pour les abandonner.



SI VIS PACEM PARA BELLUM
Que je plains ses amants ! Elle a dû se complaire à les faire mourir de désespoir. Il y a dans son expression quelque chose de féroce, et pourtant je n'ai jamais vu rien de si beau. ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
 

la loi du talion (ida)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES :: CRIMSON PEAK :: Au labeur des travailleurs :: le tribunal-