AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 she brings the rain - HOWARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Murena Caswell

‹ MESSAGES : 44
‹ DATE D'ARRIVÉE : 22/08/2015
‹ L'ENDROIT : quelques part dans l'un de vos songes

EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES

she brings the rain - HOWARD Empty
MessageSujet: she brings the rain - HOWARD   she brings the rain - HOWARD EmptyMar 22 Sep - 0:10

Après une éternité de vie, croyez moi, on en a vu des oeuvres d'art. Quoique la préhistoire n'ait pas grand chose pour faire vibrer nos coeurs, les premières vraies belles pièces sont apparues durant l'Antiquité. Je m'amusais à poser pour ces artistes tristes à mourir et si faciles à séduire. Je ressentais leur regard désireux quand ils posaient les yeux sur moi en sculptant leurs énormes jarres. N'est-il pas cocasse de penser que mon corps filiformes de succube avait été pris comme modèle pour représenter le corps de divinités grecques ? Je marchais dans les diverses allées du musée, qui, soit dit entre nous, était loin de faire partie des plus intéressants de cette maudite planète. Ma nouvelle proie était un guide en ces lieux. Je l'observais au loin entrain de pourrir l'esprit d'un groupe de touristes de sornettes. On voyait bien qu'il n'avait pas été présent lors des différentes époques qu'il s'amusait à dépeindre. Cela faisait quelques jours que je m'amusais à croiser à son regard, à le séduire de loin et à habiter ses songes la nuit. Un léger rire se colla à mes lèvres. Il était tellement simple de les faire craquer. Celui-là était marié et avait deux enfants, visiblement plus pour longtemps.

Discrètement, je me greffais aux touristes. Nous passâmes devant une vitrine qui contenait une magnifique épée sertie de rubis et d'émeraudes. Elle était bien trop belle et riche pour les environs. Ses pierres semblaient vous envoûter, la violente couleur rouge du rubis, s'adoucissait au fur et à mesure que vos yeux s'y enfonçaient. Un allemand grossier et sa femme à côté de moi, ne pouvaient s'empêcher de poser leurs doigts boudinés sur la vitrine, laissant bien des traces de graisse et de saleté. Je levais les yeux au ciel. Comment toute forme de bienséance avait-elle pu se perdre aussi rapidement ? Ma belle proie se mit à nous compter l'histoire de cette épée, et son obsession finit par me convaincre qu'il allait vraiment être amusant de le détruire. Selon lui, durant la fin du Moyen Âge, un seigneur de la région insatiable et dont les richesses étaient opulentes, ne pouvait se contenter de si peu. Il prenait un plaisir malsain à piller les contrées voisines pour amasser encore et encore plus d'or et de pierres précieuses. Mais vint un moment, où il n'y avait plus rien à voler, où il n'y avait plus de mine à creuser. Un soir, de grand froid, il eut une apparition. Le diable en personne lui aurait proposé de lui vendre son âme contre une épée qui serait si luxueuse que sa soif de richesse serait étanchée. Je jetais un regard interrogateur à l'assemblée qui me parut passionnée par le récit et à la limite de frissonner sur les détails de l'abomination qu'avait pu être le seigneur des démons. Le guide était si convaincu par son récit et donner l'impression de tout connaître au sujet du démon et de l'enfer. Je prendrai d'autant plus de plaisir à m'amuser avec lui. Après réflexion, j'allais faire durer les choses, il allait réellement regretter d'être né.

Cela commençait à faire longtemps que je n'avais rien eu à me mettre sous la dent. C'est vrai, les temps étaient durs, cette ville était remplie de créatures malfaisantes et je ne pouvais décemment pas marcher sur les plates bandes de tout le monde. Les temps étaient durs pour tout le monde. Chacun voulait sa part du gâteau, chacun avait besoin d'assouvir ses envies. Mais je commençais doucement à perdre patience. Je continuais à suivre le groupe sans réellement faire attention, avant que mes yeux se posent sur un nouvel arrivant qui s'était greffer à notre petite foule : Howard. L'ombre d'un instant, je crus que mon esprit me jouait des tours. Je clignais subitement des yeux. Non, c'était bien lui. Encore lui. Mon attitude passa de séductrice à nerveuse et je faillis trahir ma vraie nature. Je lui jetais un regard puissant qu'il croisa mais comme réponse il se contenta d'esquisser un sourire nargueur. La bataille allait être rude, encore une fois.

Laissant le petit groupe me dépasser, je me plaçai à la hauteur d'Howard et lui saisit le bras pour le ralentir. Nous nous étions croisés à plusieurs reprises. Ce n'était pas la première fois que l'on convoitait la même victime. Mais c'en était trop. J'avais besoin de ce petit guide de musée, j'avais besoin de tuer, j'avais besoin d'habiter ses pensées. « Qu'est-ce que tu fais là ? Dis moi que c'est juste pour suivre un rapide cours d'histoire sur les vieilleries qui traînent ici. » Je continuais à marcher en suivant le groupe, en agrippant toujours son bras. Je suppliais les enfers pour que ce ne soit qu'un simple malentendu. Mais au fond de moi, je le savais bien. Qu'est-ce qu'un nécromancien aurait bien pu en avoir à foutre de ce musée ?
Revenir en haut Aller en bas
 

she brings the rain - HOWARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Blue Rain
» Il pleut!! Rain team OU
» Yoshida Maï ~ Live on rain
» Falling Rain (Rpg City/Sombre)
» I'm singing in the rain ❖ Théodore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVIL SPIRITS IN HEAVENLY PLACES :: CRIMSON PEAK :: Le quartier historique :: le musée-